Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Langage, Vérité et eXactitude

LaVeX.
Langage, Vérité et eXactitude
Mercredi 25 Novembre 2015,
de 9h à 18h, Musée d’Aquitaine, 20 Cours Pasteur, Bordeaux, entrée libre
à 20h30, Cinéma Utopia, Bordeaux, tarifs habituels

Comment peut-on dire la vérité ? Quelles différences avec des propos exacts ? En sciences, en art, en littérature, en politique ?
En présence de scientifiques, d’artistes, de philosophes…

http://lavex.u-bordeaux.fr
https://www.facebook.com/events/500999736744002

Toutes recherches et toutes créations sont confrontées à la production d’un langage qui leur est propre et au moyen duquel elles nomment leurs objets, construisent leurs modèles et leurs théories. Or, dès qu’elles ont recours au langage, elles doivent assumer, ou non, la responsabilité de la vérité et de l’exactitude de leurs discours et de leurs écrits. La question a déjà été abordée en épistémologie, le plus souvent dans des champs disciplinaires isolés, mais rarement elle a fait l’objet d’une réflexion interdisciplinaire soutenue. C’est l’objet de ce colloque.

« Notre temps a forgé une doctrine de la vérité. Elle est bien différente de la doctrine classique. Selon celle-ci, vérité et exactitude se distinguaient sans doute, mais il ne se pouvait que pût être tenue pour absolument vraie une proposition inexacte – ou du moins au-delà d’un degré tolérable. Alors que selon la doctrine la plus récente, il est non seulement possible que la vérité procède de l’inexactitude, mais il faut tenir que l’inexactitude est la forme même de la vérité. » Jean-Claude Milner, linguiste, philosophe et essayiste, « Dire la vérité, Le Banquet du Livre, 6 août 1998 »

Programme
- 9h accueil, présentation du projet LaVeX par Allain Glykos, philosophe, écrivain, et Clément Rossignol Puech, physicien
- 9h30 Tanguy Viel, écrivain "Langage, vérité et inquiétude", en discussion avec Véronique Béghain, américaniste et traductrice littéraire
- 10h30 pause café
- 11h Felice Varini, artiste peintre, en dialogue avec Jean-Luc Feugeas, physicien, artiste et Elisabeth Magne, enseignante en arts plastiques
- 12h30 pause
- 14h Henri Atlan, biologiste, philosophe et écrivain : "vérité et exactitude, affaire de croyance, de savoir ou d’information", en discussion avec Allain Glykos, écrivain philosophe
- 15h Martina Kramer, artiste plasticienne : "Entre le concept et la forme : l’enjeu du sensible", en dialogue avec Stéphanie Bonnefille, linguiste, et Allain Glykos
- 16h pause café
- 16h30 Anne-Marie Moulin, philosophe et médecin : "la langue de bois est-elle la seule universelle ?", en discussion avec Aude Rouyère, juriste, Sophie Gerber, biologiste et Emmanuel Petit, économiste
- 17h30 Retour d’une résidence d’artiste en laboratoire : Antonin Dubuisson, dessinateur, en discussion avec Clément Rossignol Puech
- 18h fin du colloque
- 20h30 La soirée se poursuivra au cinéma Utopia avec la diffusion du documentaire « La langue ne ment pas », adaptation du Journal écrit par Victor Klemperer sous le IIIe Reich, en présence du réalisateur Stan Neumann et de Hugues Lepaige, président d’Ecla Aquitaine (tarifs habituels).

Les intervenants :

- Henri Atlan est un médecin biologiste, philosophe et écrivain français. De 1983 à 2000, il a été membre du Comité consultatif national d’éthique (CCNE) en France pour les sciences de la vie et de la santé. Il est aussi professeur émérite de biophysique et directeur du centre de recherche en biologie humaine de l’hôpital universitaire d’Hadassah, à Jérusalem, et directeur d’études à l’École des hautes études en sciences sociales (EHESS).

- Antonin Dubuisson, dessine depuis tout petit dans les marges de ses cahiers. Il est l’un des animateurs du fanzine bordelais Zymase. Ses premières bandes dessinées « Tout est bien qui finit bien », et les « Aventures de Roger Pixel », ainsi que le carnet de voyage Karakolo (Prix de la presse du festival du Carnet de voyage de Clermont-Ferrand en 2011) ont paru aux éditions Croc en jambe. « Manolis » et « Ernest » parus, chez Cambourakis, son ses premiers projets d’envergure.

- Jean-Luc Feugeas : est mathématicien de formation et artiste. Dans sa démarche plastique, il développe un travail basé sur « La ligne unique » en résonance avec ses recherches sur les mécanismes de transport des particules énergétiques.

- Martina Kramer, artiste plasticienne franco-croate, travaille depuis de nombreuses années dans un groupe européen de recherche « structures de l’invisible » en lien avec des scientifiques. Son domaine de recherche plasticienne pose la question de la verbalisation de l’invisible que l’on retrouve, par exemple, en nanoscience.

- Hugues Le Paige, auteur réalisateur de documentaires, président d’Ecla Aquitaine.

- Anne-Marie Moulin est à la fois agrégée de philosophie et interne des hôpitaux. Anne Marie Moulin est l’une de nos meilleures historiennes de la médecine et vient d’être nommée présidente du comité consultatif de déontologie et d’éthique (CCDE) de l’Institut de recherche pour le développement (IRD).

- Stan Neumann, est un auteur et réalisateur français. Il vit à Paris, principalement auteur de documentaires, il donne également des cours à la Fémis.

- Felice Varini est un artiste peintre contemporain. Il utilise comme support, les lieux et les architectures des espaces pour ses peintures.

- Tanguy Viel est un romancier français, a été pensionnaire de la Villa Médicis en 2003-2004. Son dernier roman est « La Disparition de Jim Sullivan ».

Contact
lavex@u-bordeaux.fr

http://lavex.u-bordeaux.fr
https://www.facebook.com/events/500999736744002
http://www.facts-bordeaux.fr/

Journée parrainée par les universités de Bordeaux et Bordeaux Montaigne et le CNRS dans le cadre du Festival Arts Créativité Technologies et Sciences (FACTS) de l’Université de Bordeaux.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :