Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

Lors de la dernière séance du Conseil de Bordeaux Métropole, le 12 juillet dernier, j'ai demandé que Bordeaux Métropole s’inscrive dans l’expérimentation du dispositif d’encadrement des loyers. J’ai confirmé cette demande par un courrier au président le 5 septembre dernier.

En effet, depuis les années 2000, les prix des logements ont augmenté de 60% sur Bordeaux. En 20 ans, le pouvoir d’achat a augmenté de 10%. Bordeaux est la 4e ville la plus chère de France à la location, la 2e ville à l’achat.

La situation de notre agglomération en matière d’accès au logement est aujourd’hui particulièrement préoccupante du fait de la forte hausse des prix de l’immobilier ces dernières années et d’un marché locatif très tendu. En cette rentrée universitaire, les étudiants ont ainsi, comme déjà depuis plusieurs rentrées, de plus en plus de mal à se loger.

Dans ce contexte, l'encadrement des loyers constitue un outil pertinent pour réguler l’évolution des prix de l’immobilier. Il me semble donc important que les communes volontaires puissent faire acte de candidature sous l’égide de Bordeaux Métropole, seule compétente pour candidater à l’expérimentation, le dispositif pouvant être appliqué sur tout ou partie du territoire de la Métropole.

Pour rappel, le calendrier prévoit que les collectivités candidates à l’expérimentation du dispositif doivent déposer une demande auprès du ministère de la Cohésion des territoires et des Relations avec les collectivités territoriales au plus tard le 24 novembre 2020. Plus la Métropole attendra avant de se positionner, plus la durée d’une éventuelle expérimentation (prévue pour une durée maximale de cinq ans à compter de la publication de la loi ELAN, soit le 23 novembre 2018) s’en trouverait raccourcie.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :