Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

tram03_testelin.jpgLe parcours du tram sur le territoire béglais sera-t’il émaillé de verdure ?


Oui, sur les 3,7 km de ligne de tram sur la commune, nous planterons plus de 2 km de gazon. Mais nous avons voulu que cette plateforme végétale soit exemplaire en économie d’eau par exemple. Pour cela, les services de la mairie et de la CUB ont mené une expérimentation spécifique pour identifier des essences peu gourmandes en eau et une méthodologie d’arrosage pour réduire de moitié la consommation en eau. Dans les premières phases du tram, le gazon était planté dans des caissons de béton. À Bègles, il sera planté en pleine terre pour permettre un meilleur enracinement et réduire l’utilisation de pesticides.

Comment sera végétalisé les abords du tram?

Un effort très important est en train d’être fait sur la végétalisation du tram pour préserver et diversifier la biodiversité de la commune. Sur tout le parcours du tram, entre 400 et 500 arbres seront plantés, plus de 4000 arbustes et plusieurs dizaines de milliers de plantes tapissantes. Érables, frênes, chênes, tilleuls ont été choisis pour peupler la strate arborée. Pour les arbustes, on a choisi des cistes, arbres à papillons ou spirées bleues et pour les plantes au sol, du millepertuis et des fusains.

Les stations du tram seront aussi des lieux de rencontres…

Tout au long du parcours du tram, des placettes seront créées et aménagées pour donner au tram une dimension sociale. Les stations seront aussi des lieux de rencontres avec des bancs, des arbres pour que les habitants puissent se retrouver, et discuter. Les sept stations béglaises ne seront pas que des lieux où l’on attend le tram, mais surtout de nouveaux lieux de vie agréables. Même sur les espaces de stationnement, nous avons tenu à mettre des arbres et des arbustes. Après le pont de Birambits, les voyageurs du tram auront la sensation de pénétrer dans le parc de Mussonville par exemple. Tous ces efforts de végétalisation résultent d’une demande de la ville à la communauté urbaine. Les enjeux sont importants : confort de vie en ville, préservation de la biodiversité de la faune et de la flore et nouveaux espaces publics qui serviront de lieux de rencontres. Bien entendu, l’ensemble du parcours sera doublé d’une voie cyclable avec des trottoirs confortables. Une future promenade pour les Béglais

 

 

Interview tirée de "A la Bèglase" janvier 2013

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :