Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Ma position sur la Ligne Grande Vitesse - Sud Europe Atlantique (LGV SEA) est bien résumée ici :

« Pour les Verts, la priorité doit être clairement donnée au rail, au développement des transports en commun et des modes doux. Oui, il faut des LGV mais pas à n’importe quelles conditions et à n’importe quel prix. Il faut des grandes LGV structurantes à l’échelle nationale et européenne, complétées par un réseau ferré classique entretenu et performant qui permette d’irriguer finement et efficacement les territoires. Il nous faut aussi des lignes transversales et interrégionales plus performantes comme par exemple Bordeaux-Nantes »... Nous n’avons pas changé d’avis. Oui à une LGV mais pas à n’importe quel prix. Que ce prix soit financier ou environnemental.

Groupe des élus Verts au Conseil Régional d'Aquitaine

et :

Oui au développement ferroviaire, mais pas n’importe comment !
- Il faut un vrai projet ferroviaire, garantissant le développement du fret et des transports de proximité.
- La grande vitesse n’est plus le paramètre de décision fondamental.
- Le projet ne doit pas créer de nouveau couloir.
- Priorité doit être donnée à l’amélioration immédiate et progressive de la ligne existante, en fonction de l’évolution des trafics.
- La solution retenue doit répondre à une véritable préoccupation d’aménagement du territoire :
  - en conciliant transports de proximité et transports longue distance
  - en assurant la protection des riverains et en résorbant les nuisances, au-delà même des normes réglementaires Nous demandons que R.F.F. propose, dans le cadre du débat public, un scénario qui prenne en compte l’ensemble de ces principes.

Plate-forme Commune adoptée à Landiras le 4 août 2006 par le Comité de Vigilance LGV d’Aquitaine (élus & associations)

Tag(s) : #Editos - Interventions

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :