Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog


Bordeaux développe "l'intermodalité" des moyens de transport

BORDEAUX - Autopartage, vélo en libre-service, tramways, bus, trains: Bordeaux et sa communauté urbaine s'attachent à promouvoir "l'intermodalité" des moyens de transport, a-t-on appris à l'occasion de la semaine européenne de la mobilité durable qui s'est ouverte mercredi.

"L'objectif est de faire une utilisation raisonnée de l'automobile et de réduire nos gaz à effet de serre", a déclaré à l'AFP Clément Rossignol, vice-président de la Communauté urbaine de Bordeaux chargé des déplacements doux et des mobilités alternatives.

Il s'agit de "développer l'intermodalité", dit-il, c'est-à-dire une utilisation combinée de différents moyens de transport: à Bordeaux, une même personne pourra emprunter l'une des trois lignes de tramway puis finir son trajet à vélo et avoir recours à la voiture pour de petits parcours en dehors de la ville via l'autopartage.

La voiture en libre-service s'adresse à "tous ceux qui font moins de 10.000 km par an et qui n'ont pas un usage quotidien de la voiture, c'est plus pratique, plus économique et plus écologique", résume Nicolas Guenro, directeur d'Autocool, la société bordelaise d'autopartage.

Cette coopérative a réparti ses 27 véhicules sur 20 stations de l'agglomération, prêts à être empruntés par ses quelque 300 adhérents au moyen d'une carte magnétique et d'une réservation internet.

"Il faut faire évoluer les mentalités", ajoute M. Guenro, qui fait la chasse aux "voitures ventouses". Pendant la semaine de la mobilité, cinq familles bordelaises ont, selon lui, accepté de remettre leurs clés de voiture en échange d'un abonnement gratuit aux transports en commun, d'une carte d'accès aux voitures Autocool, d'une formation de roller et d'un prêt de vélo.

L'arrivée des vélos en libre-service, attendue le 22 février à Bordeaux, "va contribuer à une offre globale", ajoute M. Guenro.

Bientôt 1.545 vélos seront répartis sur 139 stations de 27 communes de l'agglomération. A Bordeaux, où des vélos sont déjà prêtés aux habitants par la mairie, le code de la route est adapté pour favoriser le cyclisme. Sur 10 carrefours, les cyclistes ont le droit de tourner à droite au feu rouge.

(©AFP / 16 septembre 2009 18h57)


Tag(s) : #Au jour le jour

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :