Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

DéplacementS La CUB veut diviser par deux la place de la voiture

20minutes 18/11/2011 

Une ville idéale, ce serait 25 % de déplacements en transport en commun, 25 % à pied, 35% en voiture et 15 % à vélo. C'est en tout cas la répartition que souhaite la Communauté urbaine de Bordeaux pour l'agglomération d'ici à 2025, a-t-elle confirmé hier lors d'un colloque qu'elle organisait avec l'association La rue de l'avenir. Ce qui voudrait dire multiplier par deux la part des transports en commun et par trois celle du vélo, et diviser quasiment par deux celle de l'auto.

Baisser la vitesse des voitures
Pour y parvenir, les élus entendent agir sur quelques leviers, comme la suppression de places de stationnement en ville. « Il faut aussi baisser la vitesse moyenne des voitures en ville, actuellement de 19 km/h. Grâce à la généralisation des zones 30, cette vitesse devrait s'établir à 17 km/h, ce qui n'est pas très pénalisant pour les automobilistes, mais permettra aux autres modes, comme les bus et les vélos, de beaucoup mieux circuler », estime Clément Rossignol, vice-président (EE-LV) de la CUB en charge des déplacements doux et des mobilités alternatives. L'élu souhaite par ailleurs améliorer le taux de remplissage des voitures. « On compte 6 personnes pour 5 voitures. En passant à 7 personnes, on réduirait la circulation de 20 % sur la rocade, ce qui veut dire la suppression de la congestion...»
En attendant, à Bordeaux c'est toujours 100 % de bouchons sur la route. « Nous avons conscience de la difficulté que vivent les automobilistes actuellement, mais les chantiers pour résorber cette congestion sont en route », affirme Clément Rossignol. « Nous payons aujourd'hui trente à quarante ans de mauvais choix et de mauvaise gestion en terme de déplacements, ajoute Gilbert Lieutier, président de l'association La rue de l'avenir. Mais les travaux engagés sont nécessaires, et pourraient faire de Bordeaux un modèle à suivre dans quelques années. »

 Mickaël Bosredon

 

Vélos

« Je pense que les ventes de vélo électrique, avec lesquels on peut rouler jusqu'à 25 km/h, vont exploser », estime Clément Rossignol. Des aides financières à l'achat pourraient être mises en place par la CUB, dans le cadre de son plan vélo.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :