Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Considérant que la décision prise d’abandonner la technique de production des trains du lotissement, composés d’un assemblage de wagons de provenances diverses, constitue un non-sens du point de vue des objectifs nationaux de réduire la part des GES en économisant les énergies fossiles, les personnalités à la rencontre de ce jour, en présence du secrétaire général adjoint de la fédération CGT des Cheminots, ont décidé de constituer un « Comité de défense de la gare-triage d’Hourcade et du Fret ferroviaire en Aquitaine Poitou-Charentes ».

 

Cette initiative s’inscrit dans l’appel national « des 365 » personnalités pour le respect des objectifs de la loi « Grenelle ».

 

Les premières personnalités à s’inscrire pour créer ce Comité sont :
·            Anne Marie Jamais (Greenpeace)
·            Alain Baché (Président du Groupe Front de Gauche au Conseil Régional Aquitain)
·            Christophe Marcos (Président de la CNL de Bègles-Dorat)
·            Jaques Raynaud (Maire Adjoint de Bègles)
·            Christine Texier (Conseillère Municipale de Bègles)
·            Clément Rossignol (Vice-Président de la CUB)
·            Guy Etchessahar (membre de l’association COBARTEC)
·            Jean Jaques Paris (Vice-Président du Conseille Général 33)
·            Jean-Jaques Chaillot (Président du Collectif Blaye-Bordeaux Rail)
·            Manuel Boulet (secrétaire général du Syndicat CGT des cheminots d’Hourcade)
·            Noël Mamère (Député Maire de Bègles)
·            Patrick Pujol (Maire de Villenave d’Ornon)
·            Pierre Davant (Président d’Honneur de la SEPANSO, sous réserve de validation du Conseil d’Administration)
·            Thierry Gleyroux (syndicaliste CGT cheminot régional)

 

 

 

Voir à partir de 13`39``
Tag(s) : #Au jour le jour

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :