Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Communiqué de presse
logo-cofinoga-seul.jpg 
Les élus Europe Ecologie Les Verts de la Communauté urbaine de Bordeaux, représentés par M. Gérard Chausset, président du groupe EELV de la CUB et adjoint à Mérignac, et M. Clément Rossignol, vice-président de la CUB, ont rencontré ce matin les délégués syndicaux de Cofinoga pour s'informer de la situation de l'entreprise et pour assurer les salariés de leur soutien au regard des menaces de plus en plus pressantes qui pèsent sur leurs emplois.
 
Nous rappelons que Cofinoga est une entreprise phare et stratégique du secteur tertiaire et un acteur économique majeur pour Mérignac et l'agglomération puisque, avec ses 2255 emplois, elle constitue le premier employeur privé de la Communauté urbaine.
 
Si la mise en place d'un plan social à hauteur de ce qui est envisagé aujourd'hui (entre 400 et 500 emplois supprimés) venait à se confirmer, ce serait une catastrophe pour l'économie locale et on peut craindre des répercussions sur le tissu de sous-traitants et un effet domino sur d'autres entreprises du même secteur (notamment les call-centers).
 
Suite aux échanges avec les syndicats, il semble clair  qu'une erreur de pilotage stratégique a lieu dans cette entreprise depuis plusieurs années. La direction a fait preuve d'un manque complet d'anticipation sur l'évolution des métiers du crédit et sur l'impact sur l'activité de crédit à la consommation du nouveau contexte législatif (loi Lagarde) et économique (crise financière et baisse de la consommation).
 
Les élus EELV considèrent que le groupe BNP Paribas, en tant qu'actionnaire majoritaire, a une lourde responsabilité dans la situation actuelle et dans le devenir de Cofinoga. Son absence de stratégie pour l'entreprise Cofinoga est inacceptable. Il est aujourd'hui de son devoir de préserver le site de Mérignac et de proposer aux salariés des possibilités de formation et de reclassement au sein du groupe.
 
A l'image de la mobilisation qui s'est opérée pour la Sogerma et pour Ford, les élus EELV souhaitent que la même pugnacité soit mise en œuvre par les élus locaux et les services de l'Etat pour arrêter le dépeçage annoncé de Cofinoga.
 
Le groupe EELV de la Communauté Urbaine suivra avec la plus grande attention ce dossier et va interpeller les députés et sénateurs Europe Ecologie Les Verts, M. Noël Mamère, député de la Gironde, et Cécile Duflot, Secrétaire nationale, pour que nationalement le grand groupe bancaire BNP soit placé devant ses responsabilités.
 
Par ailleurs, le groupe EELV demande également à la Communauté Urbaine d'inscrire la problématique de l'emploi dans le secteur financier et bancaire au programme de la conférence bancaire qui se tiendra au premier trimestre 2012 et qui réunira les exécutifs de la CUB, de la Région, du Conseil Général et des 27 communes ainsi que les acteurs du secteur.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :