Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Ce soir à 19h première pierre du pont Baba (Bacalan-Bastide). Ce projet n'est pas le bon pour notre agglomération. Surdimensionné et autoroutier, ce pont va fragiliser le label UNESCO de la ville de Bordeaux pour un coût plus du double d'un pont classique (180M€ avec les acces).

Si je suis favorable à un nouveau franchissement, je suis en revanche toujours opposés au projet qui nous est proposé. Le caractère autoroutier de cet ouvrage en fera un aspirateur à voitures, simple itinéraire bis du pont d’Aquitaine. Et ses caractéristiques de pont levant en feront de fait, et contrairement à l’effet escompté, un ouvrage prohibitif pour la venue de grands bateaux. Combien de bâteaux sous le pont Gustave-Flaubert de Rouen ? En effet, ce pont donne déjà lieu à une polémique sur son utilité, certains pensent que le pont ne se lèvera qu'à l'occasion de l'Armada soit une vingtaine de fois tous les quatre ans. Un an après sa mise en service, le nouveau pont mobile de Rouen, le plus grand d'Europe, ne s'est toujours pas levé pour laisser passer des paquebots vers la cité normande. Les armateurs craignent de voir leurs navires bloqués en amont par une grève ou une panne du mécanisme, et évite le pont de peur du passage entre les piles.

Un nouveau terminal de plaisance a d'ailleurs d'ores et déjà été construit en aval... Ce qui est aussi prévu à Bordeaux.

La Communauté Urbaine de Bordeaux doit prendre sa part à la lutte contre le changement climatique. Elle doit aussi œuvrer pour devenir une ville durable dans laquelle la qualité de l’environnement n’est pas réservée à certains tandis que d’autres subiraient les effets de pollutions nouvelles liés à l'augmentation du traffic autoroutier. Certes, celui-ci prévoit l’aménagement de voies réservées au transport collectif en site propre, aux piétons et aux vélos, mais il s’agit de simples mesures d’accompagnement d’un projet censé avant tout accueillir plusieurs dizaines de milliers de véhicules par jour (voitures et camions) ainsi que l’affiche clairement l’étude d’impact.  Les premières estimations de 1999 annonçaient 53 000 véhicules par jour dont 8 000 camions. On parle aujourd’hui de 40 000 véhicules par jour, comme sur les boulevards. Ainsi, bien que localisé dans Bordeaux, non loin du centre ville, le projet de pont s’apparente à un pont autoroutier et non à un pont urbain du 21ème siècle, sur lequel l’espace réservé à la voiture doit être réduit.



Plutôt que de choisir entre le port de la Lune avec l'arrivée de bateaux de croisière place de la Bourse et un franchissement supplémentaire entre le pont d'Aquitaine et le pont de Pierre, il a été décidé de ... ne pas choisir grâce à la technique. Les ingénieurs ont choisi pour les élus... Ce pont levant est un non choix.

Enfin, après le plus grand pont levant, la plus grande salle de spectale, le plus grand stade, le réseau de tram le plus long, les lignes LGV les plus chères (20 milliards d'€), quel sera le "plus grand" suivant ?

Tag(s) : #Editos - Interventions

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :